René Becker, l’artiste du bois

Spécialisé dans la fabrication et l’assemblage d’objets en bois, René Becker, de Steinbach, exposera ses œuvres à la Semaine de la créativité de Masevaux. Il présentera notamment des nichoirs, des coucous ou meubles de poupées.

 

À 79 ans, René Becker, de Steinbach, a toujours bon pied, bon œil… et bonne main. Après une carrière d’électricien chez EDF, il s’est lancé dans le travail du bois lorsque l’heure de la retraite a sonné, depuis près de 25 ans.

« Je ne sais pas rester sans rien faire, il faut que je m’occupe ! » sourit-il. Il s’était déjà lancé dans la photo à l’âge de 48 ans, quand il avait arrêté de fumer, pour distraire son esprit et ses mains de la cigarette. Grâce à sa rencontre avec le délégué régional du comité Miss France, il a même eu l’opportunité de photographier les plus belles miss du Haut-Rhin, d’Alsace et même des Miss France.

Une ingéniosité sans faille

Et c’est en voulant faire des cadres pour ses photos qu’il a commencé à s’intéresser au travail du bois. « C’est venu comme ça, j’adore cette matière , raconte-t-il. L’un des premiers objets que j’ai faits était un hôtel à insectes pour mon jardin. ».

René a tout appris sur le tas, ne dessine aucun plan, et sous ses doigts habiles naissent pourtant des nichoirs et des mangeoires pour nos amis à plumes, des meubles de poupées, des horloges, des coucous, des maquettes, de superbes crèches, vendues sur le marché de Noël de Cernay, et divers objets, comme des boîtes à clés ou des porte cure-dents, soit entre quarante et cinquante pièces par an. Il les écoule sur des marchés comme à Kembs ou Jungholtz, ou lors du marché Plaisir des yeux, au profit de l’École des chiens guides d’aveugle.

« Je travaille le peuplier et le sapin, et j’utilise du contreplaqué » précise notre artisan. Mais pas seulement, car chez René leDes coucous dont la fabrication demande de la minutie… et trois semaines de travail. René les vend à 210 €.Photo L’Alsace recyclage n’est pas un vain mot. Un vieux manche à balai fournit les roues d’un véhicule, une barquette de beurre vide devient un lit, la cire d’une bougie l’eau d’une fontaine…

René a même sa recette pour faire lui-même une peinture couleur rouille : « Je mets des clous rouillés dans une casserole avec du gros sel, je laisse mitonner pendant quatre ou cinq mois et je rajoute de l’eau. » Une ingéniosité qui lui fait toujours trouver la bonne astuce pour arriver à ses fins.

René Becker sera, la semaine prochaine, l’un des exposants de la Semaine de la créativité de Masevaux (lire ci-contre). Il y vendra quelques objets, nichoirs, mangeoires, coucous et meubles de poupées et proposera aux visiteurs une initiation au travail du bois.

On le retrouvera à l’exposition artisanale de Willer-sur-Thur les 29 et 30 août et à celle de Saint-Amarin, les 5 et 6 septembre. À noter que René Becker vend aussi ses objets à domicile, sur rendez-vous.

CONTACTER René Becker, tél. 03.89.75.52.69.

                     L'alsace du 28.08.2015                                                                 Isabelle Bollène            

 

           Les photos: