Des balades en famille durant les fêtes

Balade découverte du vignoble de Steinbach

Cette balade permet de découvrir le vignoble de Steinbach, village plus connu pour ses mines d’argent et son patrimoine minier de surface.

Ce circuit conduira les promeneurs à la « Cote 425 », recouverte de vignes, et qui relie à la Porte sud de la Route des vins d’Alsace. Ils emprunteront aussi un morceau du circuit des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, en passant par l’oratoire d’Ifiss.

LA BALADE EN BREF. Accessible à tous. 4,8 km, 1 h 30, dénivelé 150 m, accessible poussette 4x4. Informations complémentaires disponibles dans les bureaux de l’office de tourisme de Thann-Cernay, ainsi que de nombreuses autres propositions de fiches balades randos à découvrir.

 

La randonnée
Un circuit ludique au cœur du patrimoine du vallon de Steinbach

 

Infographie Marc Vuilleroz
Le Club vosgien de Cernay propose un tout nouveau parcours de 6,5 km et 300 m de dénivelé, comportant différents centres d’intérêt et accessible à tous. Créé cet hiver, le circuit du vallon de Steinbach est une petite randonnée en forêt de 2 h 30 environ, idéale pour les familles et très agréable en cas de forte chaleur.
Le départ a lieu sur le parking du plateau sportif de Steinbach, à proximité du centre de secours du village ou de l'église. Un panneau flambant neuf donne un aperçu global du circuit. Pour la signalétique, rien de plus simple, il suffit de suivre l’anneau bleu tout au long du parcours.

Oratoire d’Ifiss

Après avoir contourné le terrain de jeu au bout du parking et longé le cimetière, passer devant un immeuble et prendre la rue en face qui aboutit dans les champs et se transforme en un chemin appelé le Gesetzweg. Celui-ci longe d’anciens vergers et une petite vigne avant de pénétrer dans une forêt de feuillus où se mêlent chênes, acacias, hêtres, châtaigniers… Il conduit, au bout d’un kilomètre, à l’oratoire d’Ifiss, également connu des anciens sous la dénomination de Krafftkapelle (la chapelle de la Krafft).

En suivant toujours le même balisage « anneau bleu », prendre le chemin à droite de l’oratoire sur environ 300 m, pour déboucher sur la Suppaplatzla, le rendez-vous des bûcherons qui, avant la guerre, avaient l’habitude d’y prendre leur casse-croûte. À l’intersection suivante, prendre à droite et, après 700 m, bifurquer à gauche sur un chemin appelé l’Amselkopfweg qui grimpe dans une forêt de chênes en direction du Hirnelestein.

Site d’escalade

Après avoir tourné à gauche puis immédiatement à droite, le chemin se fait plus étroit avant de déboucher sur le flanc Est du Hirnelestein, un site d’escalade équipé de plusieurs voies allant du niveau débutant à expert.

Emprunter le chemin qui contourne le rocher par la gauche pour accéder au sommet, à 510 m d’altitude. Là, un petit escalier mène à un magnifique point de vue sur la Forêt-Noire, la chaîne du Jura et même, par temps clair, sur les Alpes. L’autre intérêt du site se situe juste en dessous : un abri a en effet été creusé dans la roche et servait de poste avancé à l’armée française durant la Première Guerre mondiale.

Le chemin se poursuit, toujours en suivant l’anneau bleu. Après une courte descente et un virage en épingle, il remonte en direction du col de l’Amselkopf, qui culmine à 557 m d’altitude, avant de bifurquer à droite puis à gauche et à nouveau à droite, vers la chapelle Sainte-Thérèse. Construite après la Deuxième Guerre mondiale à l’initiative de quatre jeunes de Steinbach en souvenir de leurs camarades incorporés de force qui ne sont pas rentrés, la petite chapelle en bois a été récemment rénovée.

Nombreux vestiges de l’activité minière du vallon

Le sentier descend ensuite dans la forêt et croise de nombreux trous et entrée de galeries, vestiges de l’activité minière du vallon, avant d’arriver dans la clairière du Silberthal  où se niche l’entrée de la mine Saint-Nicolas. Les marcheurs les plus curieux pourront d’ailleurs prolonger la balade en empruntant le Sentier de la mine, une boucle de 20 minutes de marche permettant d’avoir une vision globale de cette ancienne exploitation d’où était extrait du plomb argentière jusqu’en 1902. Il est également possible de faire une pause à la buvette du Silberthal mais il est prudent de s’assurer qu’elle est ouverte (tél. 03.89.75.41.62).

Pour poursuivre la randonnée, prendre le sentier qui passe derrière le terrain de pétanque (anneau bleu toujours) et traverser le ruisseau du Erzenbach en empruntant le pédiluve aménagé pour rafraîchir les pieds des marcheurs, ou le petit pont pour ceux qui ne souhaitent pas se mouiller. Le chemin mène ensuite à l’ancienne mine médiévale du Donnerloch, avant de rejoindre le village.

Alsace 02/08/2013                                                              Stéphanie Burglin