Souvenirs de mon village 3 : La Fête-Dieu
 par Armand Cerno

En 2009, Steinbach a renoué avec la tradition, en érigeant un reposoir, Place Yvan Rollin, à l'occasion de la Fête-Dieu. En  2010, il y eut un deuxième reposoir, rue du 152° R.I. Laissons Armand Cerno remonter le fil du temps et nous décrire cette fête, il y a environ 6 décennies...

Aujourd'hui, dans certains villages, on cherche avec plus ou moins de bonheur à rééditer les fêtes (religieuses ou autres) avec les rites d'antan. Je pense avec nostalgie aux belles Fête-Dieu que j'ai vécues, en tant que servant de messe dans mon enfance et en tant que musicien adolescent.
A l'époque, la Fête-Dieu était un événement dans le village et nécessitait une bonne semaine de préparatifs, de la part des associations, des particuliers et, bien sûr, pour nous, les servants de messe.
En ce qui nous concernait, c'était d'interminables répétitions à l'église car nous étions une bonne dizaine d'enfants de chœur en ces grandes occasions.
J'aimais bien ces cérémonies car, en ces grands jours, nous avions les tenues de fêtes, c'est -à-dire bleues et blanches. Le Suisse (car il y en avait encore un à Steinbach en l'occurrence M. Albert Reitzer) arborait fièrement son uniforme d'apparat rouge et or. Coiffé de son bicorne, portant sa hallebarde, il avait fière allure et inspirait le respect, surtout parmi les jeunes.
Nous, les servants de messe, avions des rôles différents: les uns devaient s'exercer à manipuler l'encensoir en marchant à reculons face au prêtre; les autres sonnaient sur tout le trajet avec une clochette ou portaient des candélabres qu'ils avaient été chargés d'astiquer et de faire briller auparavant (pour cela, le produit miracle de l'époque était le SIDOL) ; d'autres encore portaient des fanions                    .
                                         
 Dans le village,  les riverains rivalisaient d'ingéniosité pour ériger les reposoirs, les uns plus beaux que les autres. Il y en avait quatre : le premier, en haut du village ; le deuxième sur la place Yvan Rollin ; le troisième sur la place du Monument aux Morts et le quatrième au début de la rue de la Cote 425.

Les gens des différents quartiers mettaient à disposition leurs plus beaux vases et fournissaient, dans la mesure du possible, les plus belles fleurs de leurs jardins (pivoines et autres) pour la décoration.

Les jeunes filles, quant à elles, étaient chargées, durant la semaine, de collecter le plus possible de pétales de fleurs. Le jour de la grande fête, elles en remplissaient  des corbeilles qu'elles portaient autour du cou, attachées par des rubans de couleur, et elles parsemaient le sol de pétales multicolores sur tout le trajet de la procession. Le Jeudi précédant la fête, elles se rendaient dans la forêt, au lieu-dit "Grass Garta", chercher des plantes ornementales ( dans le genre Asparagus) que l'on ne trouvait nulle part ailleurs et de la mousse pour la décoration.
.
Enfin arrivait le grand jour ! La procession partait du parvis de l'église. Les pompiers ouvraient le cortège, suivis de la musique interprétant de belles marches de processions qui avaient fait l'objet de soigneuses répétitions. Le prêtre drapé dans sa grande cape dorée, portant l'ostensoir, avançait majestueusement sous le dais porté par quatre pompiers,. A la fin de la procession, la musique terminait le morceau en cours pendant que les fidèles entraient dans l'église La chorale clôturait la cérémonie avec le chant final ; le plus souvent, les grandes fêtes se terminaient par le 'Grosser Gott'.

Il ne restait plus qu'à prendre la route tapissée de pétales pour se rendre à l'apéritif,  dans l'un des restaurants (désigné à l'avance, car c'était chacun son tour), en musique bien sûr !

Ces cérémonies étaient empreintes d'une grande solennité et toute la population y participait avec une ferveur certaine. De nos jours, dans certains villages, on reprend la tradition ; heureuse initiative à laquelle on ne peut que souhaiter un grand succès.


                                                                                                                     Armand Cerno

                  Photos                          Photos                        Photos