Recette provençale.   
La recette pour vivre heureux d'un vieux berger provençal:
- marche une heure par jour;
- dors sept heures toutes les nuits;
- lève-toi dès que tu t'éveilles;
- travaille dès que tu es levé;
- ne mange qu'à ta faim, toujours lentement;
- ne bois qu'à ta soif;
- ne parle que lorsqu'il le faut, ne dis que la moitié de ce que tu penses;
- n'écris que ce que tu peux signer;
- ne fais que ce que tu peux dire;
- n'oublie jamais que les autres compteront sur toi, mais tu ne dois pas
   compter sur eux;
- n'estime l'argent ni plus  ni moins qu'il ne vaut, c'est un bon serviteur,
   c'est un mauvais maître;
- réserve tous les jours un peu de temps à ton Créateur.   

 Ne vous prenez pas trop au sérieux !


 
PRIX D'UN CERVEAU
 
 Un patient gravement malade est à l'hôpital. La famille est réunie dans la salle d'attente.
 
Un médecin entre, fatigué et dit : "désolé, je vous apporte de mauvaises nouvelles.
L'unique chance de survie est une greffe de cerveau.
C'est une opération expérimentale très risquée et dont les frais seront totalement à votre charge. "
La famille reste abasourdie.
 
Un des membres demande : " Combien coûte un cerveau ? "
 " Ça dépend, répond le médecin : 5000 Euros pour un cerveau d'homme, 200 Euros un cerveau de femme ".
 
 Alors un long moment de silence s'installe. Les hommes de la famille se retiennent de rire et évitent de regarder les femmes. Un curieux ose quand même poser la question :
" Docteur, pourquoi une telle différence de prix ? "
 
Le docteur sourit face à une telle question, puis répond : "Les cerveaux de femmes coûtent moins chers,
car ils sont d'occasion : ce sont les seuls à avoir été utilisés "

Salutations aux hommes qui ont souri à la moitié de l'histoire.

 

Un couple avait 2 garçons, un de 8 ans et l'autre de 10 ans, de vrais espiègles, (Jean-Paul et Yannick).
Ils avaient fait à peu près tous les mauvais coups incroyables qui avaient eu lieu dans leur petit village
Chaque fois que quelque chose se passait dans le village, les résidents savaient qui étaient les responsables: on les accusait.  
La mère les avait punis, grondés, avait discuté avec eux mais c'était peine perdue. 
Le père, après avoir fait la même chose, dit à sa femme :
 ''Qu'est-ce que tu dirais si on demandait au curé de discipliner nos deux espiègles? '' 
 
Ils demandèrent donc au curé de discuter avec leurs enfants, mais il devait leur parler un à la fois.
 
Donc le plus jeune se présenta au presbytère le matin, le curé le fit asseoir et immédiatement lança au petit :
  -  ''Où est Dieu? '' 
     
Aucune réponse. 
 
Le curé répéta :
 
-   ''Tu connais le Bon Dieu ! Où est-il? '' 
     
Toujours le silence.
Le curé, exaspéré par le silence du jeune, lança cette fois-ci de sa grosse voix autoritaire :
 
-   ''Pour la dernière fois, je te demande, où est Dieu ?''
Le jeune se leva, prit ses jambes à son cou et sans s'arrêter se sauva directement chez lui.
 
En arrivant, il prit son frère par le bras, le tira jusque dans la garde-robe et ferma la porte.
À bout de souffle, il lui dit :

              
''Là on est dans la merde ! Ils ont perdu le Bon Dieu et ils pensent que c'est nous qui avons fait le coup''.
 

 

 

 Deux petites vieilles se croisent dans la rue principale du village.

- Comment vas-tu Marguerite ?

- Oh ! J'ai pas le moral... Je viens de perdre mon mari !

- Ah bon ! Qu'est-ce qui s'est passé ?

- Je l' ai envoyé dans le jardin chercher des carottes et des poireaux pour faire la soupe.

 Il a été pris d' un malaise. J'ai appelé les pompiers.

 Quand ils sont arrivés, il était mort d' une crise cardiaque...

- Qu' est-ce que tu as fait alors ?

- Des nouilles ! 

 

 

Une pièce de 20 centimes d'euro vient de mourir.

Après une vie exemplaire, elle monte au paradis, un peu inquiète du sort que lui réserve Saint Pierre. En arrivant, elle est accueillie chaleureusement par tous les anges; Saint Pierre en personne l'embrasse et l'installe sur le plus beau nuage du Paradis. On la traite comme une reine, elle-même ne comprend pas ce qui lui arrive...

Peu de temps après, c'est un billet de 100 € qui passe l'arme à  gauche. Le voilà  aussi au paradis. Mais l'accueil est nettement plus froid et Saint Pierre lui montre un discret petit nuage en lui disant que sa place est là .

Lui le billet de 100€  est laissé de côté et personne ne s'occupe de lui.

Alors que pour la pièce de 20 centimes, tout le monde se met en quatre.

Quelque temps plus tard, le billet de 100 € n'y tenant plus, demande à parler à  Saint Pierre: "Saint Pierre, comment se fait-il que la pièce de 20 centimes soit traitée comme une reine et que moi, le billet de 100 €, je sois mis de côté?"

Et Saint Pierre lui répond: "Toi, tu te tais, on t'a pas vu souvent à  la messe."

                            
         

  

                                                         Les "fioretti "du Pape Jean. 

                                                   
Jean XXIII était si populaire que très vite, des histoires se sont répandues à son sujet... sans que l'authenticité en soit toujours avérée! Voici quelques unes  de ces " petites fleurs" (fioretti) du bon Pape Jean.
Nommé nonce en France:  
     D'autres devaient aller à Paris à ma place, mais quand les chevaux piétinent, c'est aux ânes de trotter...
A l'anticlérical président Herriot, évoquant lors d'une réception leur commun embonpoint:
    " Ah! Voyez-vous, nous ne sommes pas du même canton, mais nous travaillons pour le même arrondissement!"
Un soir à Paris il avait complètement oublié qu'il devait recevoir un grand patron, un universitaire et un évêque pour le dîner... Ses hôtes arrivant, il les emmena à la cuisine de la nonciature pour piller ensemble le
 garde-manger, chacun cuisinant à son gré et Mgr Roncalli leur préparant une polenta...
Créé cardinal il écrit à sa famille: 
    " Devenir cardinal ne sert à rien si cela n'est pas orienté vers notre salut éternel et notre sanctification. Les pourpres, les honneurs, les satisfactions terrestres ne valent absolument rien. En ces temps, avoir un cardinal à la maison, ce n'est pas une richesse. La famille restera pauvre, et moi aussi je serai toujours pauvre - mais pauvre avec honneur et dignité.
Alors que, nouveau Pape, il ne cessait d'être mitraillé par les photographes: 
   " Notre Seigneur savait bien depuis soixante-dix-sept ans que je deviendrais Pape. Ne pouvait-il pas me rendre un peu plus photogénique?
Sortant un jour de Castel Gandolfo, il arrête la voiture de deux capucins pour les saluer. Ils partaient prêcher: " Continuez, leur dit le Pape. Vous, on vous écoute encore...
Au début de son pontificat, il ne trouvait guère le sommeil, jusqu'au jour où il se dit: 
   " Jean, pourquoi est-ce que tu ne dors pas? Est-ce toi ou le Saint Esprit qui gouverne l'Église? C'est le Saint Esprit,  n'est-ce pas? Alors, dors!"
Au cours d'une réunion où l'on se demandait à quoi servirait Vatican II, le Pape se lève et ouvre tranquillement une fenêtre à deux battants: " A faire entrer un peu d'air frais dans notre Église."
A des évêques déplorant que des avis s'opposent au sein du concile
    " Pensez-vous que je vous aie fait venir à Rome pour que vous chantiez tous le même psaume?"

Un évêque récemment nommé, la première fois qu'il fut reçu par le Pape Jean XXIII, se plaignait que le poids de sa nouvelle fonction l'empêchait de dormir.
    - Oh, dit le Pape d'un air compatissant, c'est ce qui m'est arrivé aussi les premières semaines de mon pontificat. Mais un jour, mon ange gardien m'est apparu et il m'a murmuré: " Giovanni, ne te prends pas trop au sérieux!" Et depuis alors, j'ai toujours bien dormi.

                                                                                         

 Le dessin humoristique est une réflexion...

      Faut-il rigoler?

                                      


 

humour.gif (23377 octets)

                                                 
                                                Suite      1  2   4